Bordeaux a été désignée la ville la plus attractive et tendance au monde pour voyager en 2017 par le guide Lonely Planet.

Quel changement pour cette ville longtemps surnommée « la belle endormie »

De passage à Bordeaux, vous ne savez pas quoi visiter ?

Le temps d’un week-end, découvrez les 10 endroits incontournables que vous offre cette si jolie ville !

 

 

1) La Place de la Bourse et le Miroir d’Eau

 

Crédit : Christophe Bouthe

 

Une petite balade le long des quais pour découvrir une des plus célèbres places de Bordeaux. La Place de la Bourse révèle une des plus belles façades d’Europe, qui se reflète dans le plus grand miroir d’eau du monde !

Le saviez-vous ?

Après la destruction de la statue de Louis XV lors de la Révolution Française, une nouvelle fontaine fut commandée au parisien Ludovico Visconti par la ville de Bordeaux. Malheureusement, celui-ci mourra avant la fin de sa construction. En 1854, son fils Léon Ludovico décida alors d’offrir à la ville les croquis de son père. La construction reprit son cours. Gumery et Jouhando sont chargé du projet. En 1869, la magnifique fontaine fut achevée telle que Visconti l’avait dessinée.

 

 

2) Le Grand Théâtre et la Place des Quinconces

 

Crédit : Hôtel tour intendance

 

Le Grand théâtre se situe en plein cœur de Bordeaux. Classé Monument Historique, il constitue l’un des lieux les plus emblématiques de la ville avec à son sommet, 12 statuts représentant 9 muses et 3 déesses, que l’on doit à Pierre François Berruer (1733-1797). Il est aujourd’hui le siège de l’Opéra National de Bordeaux et mène à la Place des Quinconces, composée d’une esplanade descendant vers la Garonne.

Le saviez-vous ?

Lors de la construction du Grand Théâtre, la ville de Bordeaux fit appel à un architecte parisien, Victor Louis. Pris de jalousie, un autre architecte n’ayant pas été sélectionné pour le projet, décida de construire un hôtel plus haut d’un étage juste en face du Grand Théâtre pour que celui-ci paraisse plus petit. Ainsi, est née l’un des plus beaux hôtel de Bordeaux: le Grand Hôtel.

Il fallut donner de la hauteur au Grand Théâtre pour le rendre plus majestueux : la route fut donc creusée. Aujourd’hui, si vous vous baladez sur la place de la Comédie, vous pouvez remarquer que la rue qui passe devant le Grand Théâtre est en pente et qu’il y a des marches.

 

 

3) La Cathédrale Saint-André

 

Crédit : Caroline Vivier

 

Située sur la Place Pey Berland, la Cathédrale Saint-André reflète plus qu’un simple lieu de culte. Elle représente le plus beau monument religieux de Bordeaux. Construite entre les 11e et le 16e siècles et classée au patrimoine de l’Unesco, elle fait partie aujourd’hui des monuments associés au pèlerinage de Saint-Jacques de Compostelle.

Le saviez-vous ?

Pour l’anecdote, la cathédrale est « tchanquée », elle fut construite sur des pieux en bois qui s’enfoncent jusqu’aux roches dures du sous-sol à cause du terrain qui était marécageux.

 

 

4) Les Quais et le Pont de Pierre

 

Crédit : Caroline Vivier

 

Construit sur ordre de Napoléon 1er entre 1810 et 1922, le Pont de Pierre fut le premier pont à unir la rive droite et la rive gauche de la Garonne. Auparavant, les liaisons entre les deux rives se faisaient uniquement en bateau. Il est classé monument historique depuis 2002.

Le saviez-vous ?

Le pont de pierre compte 17 arches, soit le nombre de lettres dans Napoléon Bonaparte. Alors, clin d’œil à l’empereur ? Une théorie controversée qui anime encore les Bordelais…

 

 

5) La Grosse Cloche de Bordeaux

 

Crédit : Steve Le Clech

 

Vestige des anciens remparts de la ville, la Grosse Cloche est l’un des plus vieux beffrois de France. Elle a été construite en 1759. Au XIIIe siècle, les cloches permettaient de prévenir les vendanges ou encore les incendies. Jusqu’en juin 2016, cette cloche surnommée « Armande Louise » sonnait cinq fois par an à l’occasion des grands événements et pèse 7 750 kg ! Aujourd’hui, elle sonne tous les premiers dimanches du mois.

Le saviez-vous ?

Cette jolie porte servi de prison et abritait des cachots pour les malfrats de l’époque. Les cachots de la Grosse Cloche sont surnommés la prison de « l’hôtel du Lion d’Or » en raison de la girouette de cuivre doré représentant un léopard anglais qui la surmonte.

 

 

6) La Porte Cailhau

 

Crédit : LE MAP Bordeaux

 

Haute de 35 mètres, la Porte Cailhau a été construite en souvenir de la victoire de Charles VIII à Fornoue (Italie) en 1495. Cette porte est l’un des derniers témoignages visibles du Bordeaux Médiéval.

Le saviez-vous ?

Mais que veut dire Cailhau ?
Il y a plusieurs origines au nom de cette porte. Une légende voudrait qu’il fasse référence aux cailloux que les marins ramassaient au pied de celle-ci pour lester les bateaux.

 

 

7) La Place Pey Berland

 

Crédit : Gite Saint-Emilion

 

Située à proximité du cours d’Alsace-Lorraine et du Palais Rohan, la place Pey-Berland est l’une des places les plus fréquentées de Bordeaux. On y trouve notamment la Cathédrale Saint-André et la Tour Pey-Berland.

Le saviez-vous ?

Les noms de la tour et de la place proviennent de Pierre Berland qui fut archevêque de Bordeaux de 1430 à 1456.

 

 

8) La Place du Parlement

 

Crédit : CRTA – OT de Bordeaux

 

Créée en 1760, la place du Parlement est une place à l’italienne située en plein centre de Bordeaux. En son cœur, on y trouve une magnifique fontaine datant du Second Empire, dessinée par l’architecte bordelais Louis-Michel Garros.

Le saviez-vous ?

La place du Parlement était appelée auparavant Place du Marché Royal, puis Place du Marché de la Liberté avant qu’on ne la nomme Place du Parlement, en hommage à l’ancien parlement de Bordeaux détruit en 1790.

 

 

9) La Cité du Vin

 

Crédit : Arnaud Bertrande

 

55 mètres de haut, 9 000 m³ de béton.
Inaugurée le 31 mai 2016, la Cité du Vin est un lieu consacré au monde du vin. Son architecture et ses formes évoquent l’univers du vin et l’environnement de l’édifice.

Le saviez-vous ?

C’est au cours d’une dégustation que les deux architectes ont trouvé leur inspiration.

 

 

10) Le Palais Gallien

 

Crédit : Francois-Poincet

 

Le Palais Gallien est le plus ancien vestige de Bordeaux. Au départ, il s’agissait d’une arène destinée aux jeux à l’époque romaine. Il est transformé par la suite en décharge municipale, puis en carrière à l’époque moderne, et pour finir en square dans les années 90. L’arène mesurait près de 135 mètres de long et un peu plus de 20 mètres de haut ! Elle pouvait accueillir 20 000 personnes … Aujourd’hui, il ne reste plus que des vestiges du grand amphithéâtre.

Le saviez-vous ?

Mal fréquentées au Moyen-Age, les ruines seraient devenues le repaire d’une « cour des miracles ». De nombreuses courses de taureaux et des duels y auraient été organisés. C’était un lieu de rendez-vous pour les prostitués et les truands. Des légendes ont commencé à naitre autour de ces ruines : elles seraient devenues un lieu de sabbats de sorcières.

 

Voilà, vous savez tout des lieux incontournables de Bordeaux !  A suivre…